‘Tu ne peux cueillir une fleur sans troubler une étoile’ … (pour ce dernier billet)

5
‘Tu ne peux cueillir une fleur sans troubler une étoile’    … (pour ce dernier billet)

« Tu ne peux cueillir une fleur sans troubler une étoile » …

Cette citation de Francis Thompson, a été le titre de mon premier livre paru en 2006 ; il sera celui de ce dernier billet sur RCF Isère.

La ligne éditoriale de notre radio va renouveler la grille de ses programmes à la prochaine rentrée : les billets hebdomadaires se mettront au vert au moins provisoirement. Qui sait ? Avec le même zeste d’humour et de spontanéité, je rebondirai peut-être au micro un de ces jours…
Je remercie notre antenne radiophonique associative : j’ai eu plaisir à lui apporter ma contribution bénévole depuis plus de quinze ans. Le format du billettiste, bref, percutant, sans prise de tête, au rendez-vous obligé chaque mardi, au champ libre pour donner cours à son humeur du moment, m’a beaucoup plu. J’ai même du mal à imaginer avoir réalisé, sans interruption, pas loin de 650 billets !…
Je remercie les auditeurs d’avoir prêté l’oreille à mes propos…
Je n’oublie pas non plus les abonnés de mon blog pour leur fidélité et leurs petits mots sympas en retour …
Mes billets y sont conservés et disponibles en version audio et écrite, accompagnés par les superbes photos du monde polaire réalisées par Samuel que je remercie ici…
Et puis merci à vous, Nicolas, notre directeur d’antenne, et mon complice du mardi à ce micro…
Dans un monde parfois compliqué où la morosité nous gagne si facilement, j’ai voulu garder résolument un peu de bonne humeur, et une folle envie de lever les yeux vers les étoiles, parfois filantes…
Ce billet final, sera posté sur mon site avec l’une de mes photos préférées -réalisée par Samuel lors de son hivernage en Terre Adélie en 2006-, celle d’un bébé phoque. Il nous fait signe, jusque dans sa fragilité, qu’il y a toujours et encore de la solidarité et de l’espoir à partager.
Merci à vous !

Photo :  » Bon vent à tous ! «  Bébé phoque en Terre Adélie-Antarctique  par Samuel Blanc

  1. Bonjour Pierre,
    Un grand merci pour tes billets qui nous ont fait passer de superbes moments. Bon sens, réflexion, humour, vérité étaient souvent au rendez-vous.
    Au plaisir de t’entendre à nouveau et de te revoir !
    Etienne

  2. Merci Pierre pour ce partage au travers de tes billets hebdomadaires ! Ils m’ont fait sourire, rire, verser une larme selon les thèmes. Au plaisir de te relire. Cécile

Poster un commentaire